10 février 2013

Hésitatrice

 

balance roberval,signe de la balance,cadeau personnalisé pour une balance

 

Indécision cruelle,

Hésitation perpétuelle.

Piquée sur son aiguille,

La balance vacille.

Elle calcule

Jusqu’à la bulle,

Les plus, les moins,

Les peut-être bien.

Délectation éreintante.

Valse étourdissante.

Peut-être mal,

Traitre spirale.


 Présentation1.jpg

 

 

 ...une valise de + et de - !

 

signe astro de la balance,cadeau personnalisé pour une balance,collage balance

signe astro de la balance,cadeau personnalisé pour une balance,collage balance

signe astro de la balance,cadeau personnalisé pour une balance,collage balance

 

signe astro de la balance,cadeau personnalisé pour une balance,collage balance

 Ancienne boite à couture de petite fille revisitée

09 décembre 2012

Paris, Ile de France

Résumé des épisodes précédents: j'ai déménagé.

Présentation1.jpg

Aaahh, ça va!

J'ai donc quitté le sud pour arriver en presqu'Ile de France. Presque, parceque je ne suis qu'à 1/2heure en train de la Capitale et Ile de France car me voici en Seine-et-Marne.

Je suis dans une maison provisoire avec jardin.

Présentation2.jpg

Je ne me plains pas! C'est une maison plutôt sympa quand on la connait. Physique ingrat et pas le QI d'Einstein mais sympa. 

Présentation3.jpg

Superbe! Je bave devant les maisons à colombages, les meulières, les propriétés du bord de Seine mais aussi les longères en pierres blanches, les fermes immenses. Et les châteaux... il y en a partout!

Présentation4.jpg

Arrête, je ne vais pas parler de ça sur un blog... Ils n'ont plus l'accent... Finis les "avec plaisir", "les chocolatines" et les "boudu con". Retour des "De rien", des "pains au chocolat" et des "p..... m......".

Présentation5.jpg

Paris reste magique. En virée shopping avec une toulousaine aux adresses improbables, en expos, en théâtre ou en voiture la nuit... Paris reste magique!

 

Présentation7.jpg

...

 

Tabouret de bar parisien, collage paris, déco paris


Présentation6.jpg

 

Un mouton ducon.


 

Tabouret parisien, déco collage Paris

Collage prémonitoire posé sur un tabouret "indus" chiné quelquepart dans le 82.

09 mars 2011

Cinéma cinéma...

Qui n'a jamais eu son 1/4 d'heure de mise en scène?

Qui ne s'est jamais fait son cinéma?

Ça tourne!

Un clip, en voiture, ventilateurs et autoradio à fond,

Un concert au Stade de France en cuisine, balai à la main et déhanché ménager,

Un mélodrame sous la douche un jour de mélancolie,

Une émission de déco dans le salon... "L'idée ici, c'est de..."',

Un rôle de vendeuse de fringues en rangeant son armoire,

Un reportage sur la nouvelle façon de jardiner pour "Des racines et des racines",

ETC, ETC.

Je vous passe les émissions de cuisine, les séances de remerciements pour la remise d'un César et les interviews au 20h...

Alors pour ranger tous ces moments cucul la noisette, une jolie boîte en carton et alu (à l'origine pour le transport de tapis) s'est transformée en boîte à pelloches:

ciné1.jpg

 

ciné2.jpg

 

 

 

 

 

  

Merci à Mamzelle Crane pour les photos

Et vous? Jamais?

13 novembre 2010

Flowers

Un porte-bouteilles ancien, 4 vases (prévus pour recevoir de grosses bougies), quelques pinceaux, rubans et tubes de colle et voici de quoi mettre en valeur...
 The So BRiTISH FLowErS
 
         Lily of the Valley (muguet)
                                               Daisy (marguerite)
               Red Poppies (coquelicots)
                                      &   Forget me not... (myosotis)
HPIM5105b.JPG
Recycling  µ

20 septembre 2010

L'effet malle...

Une malle à histoires.neverbreak.jpg

Après enquête et auprès de ce son très serviable webmaster, j’ai appris que la miss était d’origine américaine, (« Neverbreak », Goldsmith & Son Trunks in Newark N.J, probably built around 1890 – 1920).

Dans sa jeunesse, elle est même sans doute passée dans les bras d’un GI de l’armée américaine.

Puis elle a vadrouillé jusqu’à se retrouver sur un vide-grenier in the Tarn-et-Garonne. ( ?)

Photo la-malle-en-coin.com

neverbreak_2.jpg

Je suis restée devant, à l’arrêt, les oreilles dressées et le nez plissé pendant 5 minutes. C’est le temps qu’il m’a fallu pour comprendre qu’un flaireur était passé avant moi.

Grognements et petits relevés de babines… vite contenus puisque c’était my friend Ed’ qui avait levé cette belle pièce !

Et puis quelques mois plus tard, surprise : Ed est arrivée avec THE « trunk » dans les mains pour que je la lui personnalise : elle voulait l’offrir à sa mummy, couturière…

Yes !

Toile emeri, cire, colle et huile de coude… la belle avait bien vécu et n’était plus de toute fraîcheur.

Ed’ avait pris soin de la remplir d’anciennes revues modes et couture.

Et très fana du monde des couturières, ce fût un grand plaisir pour moi de faire ça :

malle2.jpg
malle.jpg

Ed semble être ravie du résultat et s’en est allée l’offrir à sa maman, qui j’en suis certaine, l’emplira de jolies et précieuses petites affaires de couturière.

Une nouvelle vie pour Miss Malle… Neverbreak!

De la récup comme je l’aime !

15 septembre 2010

Question d'organisation

2 mois de vacances réussies, loin de tout...

Des vacances, no réseau, no capto et voilà le boulot: mon blog s'est endormi, mon appareil photos déprime, mon ordinateur bégaie.

Les araignées jouent les équilibristes entre mes pinceaux, la poussière s'avachit sur mes trouvailles de vide-grenier qui du coup se demandent si un jour, enfin elles passeront sur le devant de l'établi...

En ces temps de rentrée, mon atelier s'endort un peu. Question d'organisation...

Lui s'est échappé.

Ce petit bureau était promis. Une pièce unique, décorée avec douceur et simplicité pour un tout petit bout de chou né il y a quelques semaines. Cadeau de naissance!

buro entier.jpg

 

buro détails.jpg
Un peu de discipline et de dépoussiérage et les choses rentreront dans un ordre.
Lequel?
Question d'organisation.

08 juillet 2010

Jolies façades!

Je ne me lasse pas des illustrations 50’s.

Mises en plis réussies, maquillages impeccables, sourires permanents, enfants charmants, propreté étincelante…

…Douce soumission, amours fidèles, bienveillance rassurante.

...Délicieuse niaiserie et délirante perfection!

Ces "américaneries" m’enchantent: en fond, le générique des femmes désespérées; en tête, de cyniques suppositions...

nice fifties.jpg

sources sûres: plan59.com et weburbaniste.com

Inspiration:

Pour un tabouret d’atelier de ces mêmes années, à peu près comme çatabi.png

Affublé, après décapage acharné et ponçage vicieux, d’une façade rouge fifties…

tab rouge 60s.jpg

Cheeeeeeeeeze cakes !

 

 

 

23 juin 2010

Magique, j'ai eu la main verte!

Dans mon stock de vieilleries, m'attendait une petite table en rotin et osier tressé des années 50. Je ne regarderai plus jamais ce genre de petit meuble de la même façon...

L'air de rien, du haut de ses quatre pieds, elle m'a transportée dans le temps.

Plongée dans les revues de son époque à la recherche de découpages, 3 pinceaux à la main et les pots de peinture sur les genoux, j'ai atterri au beau milieu d'une véranda très chic, inondée de fleurs, meublée de rotins, d'osier et de bambous. Les odeurs, le silence et la lumière...

Et voilà le résultat, un décor finalement très différent de ce que je fais d'habitude!

Esprit... es-tu là?

HPIM5098.jpg

Cette petite table part pour la Beauce.

Je souhaite Bons Voyages à sa nouvelle propriétaire!

21 mai 2010

Qui a eu cette idée folle?

Dans tous ces livres sensés nous guider dans notre rôle de mère, on retrouve toujours la notion de « Moment de Partage »…

Le bain est un « moment de partage » privilégié par-ci…

Les repas sont des « moments de partage » essentiels par-là…

La promenade est un « moment de partage » incontournable par-ci…

Le temps des devoirs est un « moment de partage » fondamental par-là…

 

Rassurez-moi…

Le bain, n’a-t-il jamais été une corvée pour vous aussi ?

Les temps de repas ou de poussettes ne vous ont-ils jamais parus chronophages ?

Et les devoirs ? Ont-ils toujours été de doux moments d’échanges et de complicité ???

J’avoue avoir parfois culpabilisé, mais souvent rusé…

Et comme c’est impossible de prendre un bain dans une poussette ou de se promener dans une salle de bain, j’ai eu souvent recours à l’optimisation  suivante:

« Ma puce, vient faire tes devoirs dans la cuisine pendant que je prépare le repas… »

Aussi quand j'ai vu cette ancienne petite table de camping en bois sur un vide-grenier, j'ai tout de suite su ce qu'elle deviendrait... Une table des devoirs !

table devoirs1.jpg

 

Mère indigne.

 

 

table devoirs.jpg

13 mai 2010

Ciel, mon mari!

Test PSYCHO

           AMOURS

Quel est votre type de mari ?

 

1.  Au pied du lit, de son côté, s'amoncellent…

C des revues sur le cyclisme et des cartes IGN

C les secrets de la pêche à la mouche

C L’EQUIPE, mag ou journal

· Pierre-Jean idées

 

2.  Quand son réveil sonne à 6h le dimanche, c'est pour

· aller chercher des croissants chauds

· aller chiner avec vous sur un vide-grenier

C aller taquiner la truite

 

3.  Si vous lui parlez bottes, il pense

· aux dernières Kickers dont vous rêvez

· aux bottes de foin dans les champs

C à celles qui pendent par leurs bretelles dans le garage

 

4.  Vous dites moulinet, il répond…

· tricot

C canne à pêche

C vélo

 

5.  Vacances, il rêve de

C rivières avec une truite

C cols avec la petite reine

· plages désertes avec vous

 

Votre score

Vous avez plus de 5· : on refera un test la semaine prochaine

Vous avez plus de 5 C : on a le même, et pour eux cette petite boîte…

 

 

 boîte vélo.jpg

01 mai 2010

Premier de portée

A la demande d'un certaine Cédille, je zoome la photo de la dernière expo des Bricotheuses sur mon petit coffre adoré...

Aussitôt sevré; aussitôt adopté.

Faut dire qu'il avait du charme ce p'tit là!

Résultat d'un croisement entre un véritable "Stand de Videgrenier" (celui avec la camionnette derrière, pleine de trucs amassés au fil du temps dans un grenier) et une "Retouche d'Huiledecoude", il s'est vite révélé très attachant et d'une couleur très tendance.

Je l'ai aussitôt imaginé dans les bras d'une femme... d'où les initiales KL pour que personne d'autre n'y touche!

En feuilletant mes vieilles revues, j'ai trouvé des modèles pour brodeuses qui, une fois découpés, ont formé un très joli tatouage.

Un petit gri-gri accroché à la laisse pour lui donner encore un peu plus de charme et c'est le premier à avoir quitté la portée...

Je suis sûre qu'il sera très heureux chez sa nouvelle propriétaire...

 

coffr.jpg

Nous referons faire des petits à notre Retouche d'Huiledecoude. Nous recherchons donc un jeune mâle Stand de Videgrenier pur race.

Merci de me contacter via ce blog pour convenir d'un rendez-vous.

14 février 2010

Appeau (suite)

Petit rappel:

Dans le cadre de notre nouvelle politique one-to-one , la direction nous a demandé de trouver une nouvelle appellation pour LUI.

Après l'étude des pratiques d'un échantillon représentatif de couples, nous avions identifié le terme "Ma moitié" comme potentiellement lovemark.

Mission: relooker ce surnom pour lui donner un air un peu plus trendy, parceque franchement vieillot et pas facile à placer dans une conversation du quotidien…

Notre service Synonymes a trouvé : milieu, centre, mitan, espace, élément, biotope, environnement, entourage, société, cadre, ambiance, décor, climat, atmosphère, cœur, sphère mais aussi demi et bock.

Si tous étayent notre choix, aucun ne fait l’affaire.

Alors, nous avons fait appel à nos spécialistes du département Nature et Spontanéité qui nous ont conseillé de continuer à appeler la moitié en question par son prénom.

Belle tentative mais la mission s’arrêtera là. Passons à autre chose mes amours...

Essai sur le terrain :

HPIM4816.JPG

Toujours dans le cadre « Et que l‘amour dure toujours », défilé d’anniversaires de mariage sur un joli plateau en bois massif déniché sur la stand d’un gentil petit couple sur un vide-grenier…

- "Tu te souviens Chéri, tu m’avais fabriquée cette planche pour couper le pain… "

 

 

 

 

 

 

 

25 janvier 2010

Rouge fifties

Les doigts dans les couleurs fifties...pub refrig.jpg

Années 50's: j'aime vos illustrations...

Les filles sont belles, maquillages parfaits, coupes de cheveux impeccables.Elles explosent de joie devant leur nouveau réfrigérateur, s'extasient sur les rôtissoires et se délectent à l'idée d'aller servir leur "husband".

Celui-ci est forcément beau, propre, serviable et souriant. Les yeux sont bleus outremer. Georges peut aller boire son café.

What else? Les enfants courent avec joie à l'école en tenues de magazine... It's a Wonderful Life... La piste aux étoiles!

Jamais de nonchalance, pas un gramme de tristesse, zéro désespoir, aucun souci.

Planète idéale à visionner en diaporama ici ou dans les collections de vieux magazines américains ("American Weekly") ou français, surtout pour le côté rôtissoire ("Arts Ménagers", "Les Veillées" etc).

 °O°O°O°O°O°O°O°O°O°O°O°O°

Rouge fifties, c'est la tenue de gala qu'a adoptée une classique boîte à fiches pour devenir un recueil de "recettes secrètes":

Découpages, collages et message so british "Cooking fashion Victim" (merci Craig!):

blog boîte recettes.jpg
Et cette boîte est revenue chez sa propriétaire, chef d'une cuisine rouge et or, podium d'un défilé de recettes haute-cuisine...
...elle y rangera ses CD !!! ??? !!!

01 décembre 2009

1, 2, 3, ... et ... 24!

Un dernier calendrier de l'avent, ambiance bureau de la poste ou réception d’hôtel :

un joli « trieur » en bois s’est d’abord vu affublé d’un « En attendant Noël » doré,

puis reçoit 24 pochettes en carton ornées d'une strophe du fameux poème de Clément Moore (cf notes précédentes)...

et remplies de gourmandises…

...qui régaleront les 3 pitchounes de Vent d'Argile, notre potière locale... Jolie période de l'avent à toute la famille!

 

fonctionnaire.jpg

24 !

Je compte jusqu’à 24 depuis 8 jours…

Découper 24 cartes. Remplir 24 sachets. Accrocher 24 épingles à linge. Coudre 24 pochettes.

Compter 24 moutons, verser 24 doses de café, manger les 24 chocolats qui restaient, se ronger 24 ongles ( ?!?), répéter 24 fois « range ta chambre »…etc 24

Le 1er décembre arrive…Je vais pouvoir aller me dégourdir les méninges devant mon chouchou-humour du moment, Yann Barthes qui fait un petit journal en … 24 secondes !

29 novembre 2009

1, 2, 3, ... 24!

Calendriers de l'avent en rafale...

Plus rétro cette fois:

Toujours autour des 24 strophes du poème de Clément Moore:

24 petites cartes glissées dans des sachets de marchande de bonbons...

à garnir de quelques friandises puis à accrocher à un panier à salade ancien...

Parfait pour la cuisine!

 

 

salades.jpg

 

28 novembre 2009

Sage comme une image du Père Noël

Petite découverte: le poème de Noël qui a fait du Père Noël ce qu'il est... C'est-à-dire un gros bonhomme joufflu et rieur, à la longue barbe blanche, habillé de rouge et fan de traineaux à la puissance fiscale d'au moins 8 rennes...

Si vous voulez découvrir ce texte de Clément Clarke Moore, il date de 1822 et est ICI.

Il a été très facile de le découper en 24 strophes…

Je tenais le fond du calendrier, restait la forme...

Une première déclinaison: le rouleau.

Chaque jour se déroule et laisse apparaître une strophe. Pas de bonbon, certes mais un joli ruban de soie, chiné sur un stand d'ancienne mercière, compense et le panier de friandises n’est pas loin!

rouleau.jpg

 

Projet1.jpg

Et en cadeau, une autre découverte: 

Rosa Clementina Petherick (1871 - 1931), 

une illustratrice anglaise. So retro!

 

 

12 novembre 2009

Chine toc!

La saison des vide-greniers est terminée... toujours difficile de raccrocher le matériel de pêche pour l’hiver...

 

Souvenirs de chine:

une collection de "çapeut" ...

 

planqués dans l'atelier:

· quelques "çapeut|être|sympa,|une|fois|peint"

· des "çapeut|servir" en veux-tu, en voilà,

· de curieux "çapeut|se|réparer,|je|montrerai|à|papa",

· 2 ou 3 "çapeut|se|visser|sur|un|autre|çapeut",

chine toc1.jpg

 

 

ou exhibés un peu partout dans la maison :

chine toc2.jpg

· plusieurs

"çapeut|avoir|de|la|valeur, 

je|montrerai|à|maman"

· beaucoup de  "çapeut|être|joli|ici,|hein|mon|chéri"

· de trop nombreux

 "çapeut|plaire|à|mes|filles|ou|à|mon|chéri"

(pratiques en cas de retour de chine tardif),

· quelques "çapeut|s’offrir,|j’en|ai|déjà|un"

· d’agaçants "çapeut|aller|à|la|poubelle,|arnaque|!"

· différents "çapeut|peut-être|se|revendre…"

· d’inutiles "çapeut|???,|oui|mais|c’était|pas|cher"

 

chine toc3.jpg

 

Et puis çapeut|être|ma|passion,|chine|chine|!

clin|d'oeil|à|ma|voisine,|copine|de|chine|! 

 

05 novembre 2009

Sincères salutations!

Ecrire... à des amis ou de la famille est un exercice plutôt drôle et sympathique... mais si rare (MEA CULPA)...

 

Mes derniers courriers sont donc plutôt administratifs, "collet montés", ennuyeux et problématiques...

 

HISTOIRE DE FORMULES...

 

Mes coordonnées, l'adresse du destinataire, la date… jusque là tout va bien.

Et c’est parti, ratures et bigoudis !

 

Madame, Monsieur, Très Saint-Père, Maître, Mon Général, Mon Cher, Salut...

 

Ne pas commencer sa lettre par « je »

d’accord…

en même temps, être concis

ok…daisy.jpg

Rester polie

bien sûr…

mais être ferme

ben oui…

Montrer beaucoup de motivation

assurément…

sans en faire trop

pffft...

 

Le corps de la lettre est enfin allongé. Rien d'une pin-up.

 

Mais il faut en finir et quelque soit le motif du courrier, encore quelques obligations au pied de la lettre : prier le destinataire d’agréer l’expression de sentiments nécessairement distingués, ou bien lui assurer une considération indubitablement parfaite ou encore lui envoyer des salutations évidemment respectueuses… Tout cela sans se mélanger les pinceaux dans les sujets, les impératifs et autres faux-amis !

 

Signature de soulagement.

 

Le meilleur moment : l’enveloppe. L’adresse du destinataire est délicatement apposée au recto. Et dans un élan de zèle libératoire, j’impose toujours la mienne au verso, en fière « Exp. : ».

 

Mouvement de clôture, collage du timbre. FIN.

 

Et pour savourer ce moment, une petite boîte chinée cet été est devenue « à timbreS».

 

 

 

boîte à timbres.jpg

 

 

 

19 octobre 2009

La boîte à bons points

Olivier, sage comme une image, avait besoin d'une petite boîte...

oin oin.jpg
pour ranger ses petites récompenses...
une vieille boîte à sel ou à allumettes de sa maman a fait l'affaire...
Projet2.jpg
Haut les mains, peau de lapin...

13 juillet 2009

.......Cette fois, le mois de juin est bien fini....... (on dirait qu'on était le 30 juin)

 

 

Projet3.jpg« Donne-moi ta main et prends la mienne

La cloche a sonné ça signifie

La rue est à nous que la joie vienne

Mais oui, mais oui l'école est finie.. »

 

 

Ça, c’est ce que chantait Sheila, en sautillant, il y a quelques dizaines d’années…

 

Hier soir, spectacle de fin d’année dans l’école du village… Excitation des enfants, des parents, des maîtresses, des frères et des sœurs… woh oh...

 

Les bénévoles de l’association de parents d’élèves s’agitent pour mettre en place les jeux de kermesse, la buvette, le concours de marionnettes. Petit vent de panique quand les premiers « clients » arrivent.  Tout est prêt, les jeux sont ouverts !

 

Les canards ne sont de sortie qu’une fois par an et préfèreraient barboter tranquilles. Les palets se cognent aux parois des caisses en bois. Les sacs de jute hébergent tant bien que mal les plus sportifs. Le pirate ouvre grand la bouche et est gavé de boules de collants. L’âne se voit affubler d’une queue de laine tantôt sur ses pattes, tenter au milieu de son ventre. Les enfants chamboulent tout… Ils courent d’un stand à l’autre en amassant les bons gagnants qu’ils échangeront contre une pacotille…

 

Puis les maîtres et maîtresses appellent les rejetons. Il faut se préparer pour la représentation… Les enfants prennent soudain un air sérieux teinté d’inquiétude. Les parents sortent cameras et appareils photos et filent s’asseoir… devant.

 

Les canards sont enfin tranquilles et le pirate peut fermer la bouche.

 

Les parents d’élèves aimeraient quitter leur poste pour, eux aussi, assister au spectacle de leur bout de chou.

 

Premiers flonflons, premiers danseurs, premiers chanteurs. Les mamans retiennent leur émotion et les papas se cachent derrière leur numérique. Applaudissements chaleureux. Quelques remerciements au micro et les canards sont à nouveau chahutés.

 

Apéritif offert à tous. Les grillades se font sentir. De petits groupes se forment. Les habitués, les connus, les nouveaux qui cherchent à lier connaissance puis les premiers partent déjà.

 

Fin de soirée. Restent les gentils organisateurs. Rangement dans la bonne humeur, bilan de la soirée, quelques potins par-ci, quelques blagues potiches par-là et on éteint les projecteurs.

 

Lendemain de fête, je suis dans les couloirs de l’école pour remettre deux trois choses en place. Les dessins et les photos ont été décollés des murs laissant quelques carrés décolorés ornés de Pataf… jaunes (et dire que celui qui a inventé ça a fait fortune). Des vestes, gilets, casquettes sont abandonnés sur les petits porte-manteaux et se demandent si leur propriétaire va enfin les récupérer. Les cases sont vides. Seule l’odeur de la classe subsiste… un parfum indescriptible et si propre aux écoles.

 

La fête est finie, l’école aussi et pourtant je sautille nettement moins que Sheila. C’était la dernière année de ma Pépette dans cette petite école de village…

 

Donne-moi ta main et prends la mienne… La cloche a sonné…

 

armoire.jpg

HPIM4401.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Pépette a confectionné et offert ses cadeaux aux maîtresses.

Inspiration nostalgique de mon côté: une ancienne boîte à chapeaux a été détournée en boîte à souvenirs, à ranger au-dessus de l'armoire.

 

HPIM4404.JPG
Voilà, le mois de juin est à présent tout à fait fini, place à juillet, son 14, son soleil, et ses odeurs de résolutions de début d'année.
Je sais, la première devrait être, pour moi, d'être un peu plus dans les temps: 15 jours de retard, certes, mais une tonne d'excuses, croyez-moi!